Nouvelle Lune, guilde protectrice d'Astrub (On a des gaufres !)


 
AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Cleestheret, la puissante innocente

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sidalee
Éclaireur
avatar

Messages : 121
Date d'inscription : 21/09/2011
Age : 32

Rôle et vie en guilde
Prénoms et nom: Sidalee Highsea
Cercle de puissance : 151
Spécialité : Gnuh ?

MessageSujet: Cleestheret, la puissante innocente   Ven 23 Sep - 10:59

" M'traisse ! Pourquoi qu'j'vais pas au dojo avec les copains ? Et pis ma hache l'est trop lourde !"

La jeune Pandawa, contrariée, posa son arme à terre un moment. Mais malgré la bouille innocente et mignonne de l'apprentie, sa tutrice ne leva pas un sourcil. Avec ses ailes rouges flamboyantes, sa tenue de pandawushu Terre et surtout sa hache gargantuesque montraient tout aussi bien sa puissance que sa patience et sa sagesse.
Le regard et la réponse qu'elle jeta à son élève furent aussi froids et calmes que semblait être son caractère.


"Silence. On ne t'a pas confié à moi pour devenir une combattante quelconque et médiocre, et n'oublie pas que le Grandapan lui même attend de toi que tu deviennes une grande pandawushu. Si tu continues de te plaindre tu auras une hache bien plus lourde encore. Maintenant reprends du début."


Cleestheret, car tel était le nom de l'apprentie, gonfla ses joues dans une grimace naise, vexée. Puis, elle agrippa de nouveau la hanche de son arme et la leva sans le moindre mal, avant de la faire tournoyer dans des mouvements rapides, fluides et violents. Derrière ses allures de jeune femme niaise semblait se cacher une terrible combattante. Un sourire fugitif traversa le visage de
la brâkmaroise. Cela faisait maintenant un peu plus d'an qu'elle s'occupait de la jeune Pandawa que le Grandapan lui avait demandé de s'occuper. Dans un premier temps, elle avait protestée, refusant d'entrainer une fillette si innocente et candide, mais le chef spirituel répondait toujours avec cette même phrase, son éternel sourire mystérieux affiché : "Quand les brebis enragent, elles sont pire que les mulous. Tu devrais le savoir". Elle avait donc finit par accepter, faisant confiance au vieux maitre, et entrainait très durement sa nouvelle élève, pour qu'elle suive la même route que la sienne, alliant puissance, discernement et sagesse.
Rapidement, elle découvrit certains dons, comme cette puissance incontestable et le même lien à la terre qu'elle même vouait. Mais le caractère très insolite de la jeune Pandawa, son innocence, sa chaleur et sa naïveté entre autre, interférait avec le sien, posé, froid, distant...


"Mais à quoi qu'ça m'sert d'apprendre tout ça ? J'vais jamais d'viendre comme toi, j'veux juste être avec les copains !"


"Je t'ai déjà dis de t'exprimer correctement, tu n'es pas une charretière !"

"Boah ?! J'suis s'que j'suis, pourquoi qu'j'peux pas être moi, ça s'rait plus simple !"

L'instructrice soupira un long moment, sans répondre. Qui pourrait croire qu'elle aurait du un jour entrainer cette personne si niaise, et pourtant si puissante et pleine de ressource ? Malgré sa réticence, elle continua d'entrainer la jeune Pandawa, en ayant confiance aux paroles du Grandapan.

Plus de trois années étaient passées, et les deux femmes avaient fini par tisser un lien entre elle.
La Brâkmaroise continuait d'être froide et sévère, mais avait fini par accepter l'innocence de son élève qui avait la chance de ne pas comprendre les horreurs de ce monde. Cette dernière quand à elle avait fini par aimer celle qui se donnait tant de mal à l'entrainer et avait décidée de devenir comme celle qu'elle idolâtrait, persuadée qu'elle était la plus sage et la plus gentille des personnes qui puissent exister. Jusqu'alors, elle vivait dans une bulle ou tout semblait contrôlée par son entraineuse.
Mais cette bulle finit par crever lorsqu'elles s'entrainaient au dojo Terrdala et que les forces bontaises vinrent attaquer le village, comme souvent. Jusqu'à maintenant, la puissante
guerrière avait réussi à éviter d'imposer ce genre de rencontre à Cleestheret, mais elle savait qu'elle ne pouvait le faire éternellement. Dès qu'elle vit la horde de soldat, elle se retourna vers sa disciple et l'avertit.

"Prépare toi, ils sont très nombreux, il va falloir faire attention si nous voulons les battre !"

La jeune apprentie dévisagea un moment sa maitresse, avant de répondre, étonnée :


"Boah ? Pourquoi qu'ils faut les battre ? Ils ont rien fait encore ? On peut leur d'mander d'être plus gentils !"


"Idiote. Ce sont des ennemis. Ils nous tueront si ils peuvent. Pour une fois essaye de faire abstraction de ce que tu ressens !"

Sans attendre de réponse, la fière combattante fonça en dehors du dojo pour commencer à combattre tout ennemi face à elle.
Cleestheret était quand à elle pleine de question. Devait-elle laisser ces personnes tranquille, ne pas retirer la vie ? Ou devait-elle suivre les actes de celle qui lui a tant appris ?
Avant de pouvoir décider calmement de cette décision, un soldat se rua vers elle. Par réflexe, la jeune Pandawa para l'attaque et frappa de plein fouet le thorax de son adversaire. Titubant, elle profita pour lui faire un rapide balayage et le mettre au sol. Enfin, rapidement elle empoigna sa hache à portée et prépara un lourd coup vers la nuque du bontais. Pourtant, à mi-chemin, elle stoppa la chute de sa lame et la reposa.


"Pourquoi qu'vous faites ça ! S'pas très gentil !"

Le soldat, toujours à terre, grogna contre l'innocente personne, incapable de voir sa naïveté.


"Te fous pas de nous chienne ! Ce village nous appartiendra !"


"Beuh, t'es trop méchant toi ! Et pis l'est à tout l'monde ce village, pourquoi t'veux qu'y soit qu'à toi !"

Rageusement, le soldat se releva, lame à la main et fonça vers la jeune Pandawa. Surprise de cette réaction, Cleestheret ne put avoir le temps de réagir et ferma les yeux, prête à encaisser. Pourtant, rien ne se passa.
Lorsqu'elle rouvrit les yeux, elle découvrit devant elle
sa tutrice, une lame enfoncée dans le flanc. Elle venait d'intercepter le coup pour protéger son élève. De grosses larmes commencèrent à couler sur le visage de la candide, choquée de voir celle qu'elle pensait au dessus de tout blessée et vaincu.

"Pourquoi... Pourquoi t'as fait ça... Pourquoi... Elle est gentille..."

La jeune Pandawa continuait de répéter ces quelques mots, totalement ébahie par ce qui venait de se produire, en serrant les poings jusqu'au sang.
Le soldat laissa échapper un petit rire tout en repoussant du pied sa victime meurtrie, incapable de réagir.


"Ça va être ton tour maintenant, saloperie de démon !"


A peine le corps de celle qu'elle estimait tant tombant sur le sol, mollement, une rage sans fin explosa en Cleestheret. Dans un hurlement bestial, elle se rua vers l'ennemi et lui donna un unique coup à l'épaule droit du soldat. Dans un craquement sinistre, les os se brisèrent dès l'impact puissant de la jeune guerrière, hors d'elle. Avant même qu'il puisse réagir, elle continua en donnant un violent coup de coude dans le dos de l'homme. Ce dernier hurla de douleur sous le coup meurtrier, avant de s'effondre au sol.


"Qu'est... Qu'est ce qu'est ça ?!"


"Quand les brebis enragent, elles sont pire que les Mulous."


Le bontais tourna la tête tant bien que mal pour voir qui avait parlé.
La Pandawa à terre fixait son agresseur. Elle venait de comprendre les paroles du Grandapan et savait qu'à présent, elle était impossible à arrêter. Dans un dernier toussotement, elle s'évanouit, le sourire aux lèvres.
La jeune Pandawa, elle, continuait dans sa folie. Après avoir pris dans un râtelier deux gargantuesques haches, elle s'élança vers la petite armée Bontaise d'une dizaine de soldat, une arme à chaque main, qu'elle semblait manier sans le moindre mal.
Lorsqu'elle fut aperçu par les envahisseurs, chacun se prépara à la tuer, sans crainte au vu de la supériorité du nombre. Mais avant que quiconque ne puisse faire la moindre action, Cleestheret fonça droit vers deux de ces soldats et, dans une attaque tournoyante, trancha sans le moindre obstacle les deux hommes. Éberlués par cette puissance, le reste de l'armée se dirigea vers elle, plus sur leur garde. Mais dans une danse de lame aussi puissante qu'effrayante, la folie de la jeune combattante ne put être arrêtée et elle décima en peu de temps chaque bontais. Même une fois tout les hommes mort, elle continua à frapper frénétiquement chaque cadavre qu'elle avait face à elle.
Lorsque enfin, sa colère s'apaisa, cette force sembla s'effacer et aussitôt elle s'évanouit.

Lorsqu'elle se réveilla, elle se trouvait dans l'un des lits de Surivitna, le Shaman médecin de Pandala.

"Quoi qu'j'fais ici ? Ou qu'elle est ma M'traisse ?"

"Je suis là, Clee'."


Lorsqu'elle tourna la tête, la jeune Pandawa découvrit sa chère amie, pansée mais apparemment hors de danger.


"Quoi qu'il s'est passé ? Pourquoi qu't'es blessée ?"

La Brâkmaroise blessée écarquilla les yeux, éberluée.


"Tu ne te souviens pas de ce qu'il s'est passé au village Terrdala ?"

"Boah, On d'vait s'entrainer, mais j'sais plus quoi qu'il s'est passé après..."


Alors que la Brâkmaroise, médusée de savoir son élève très puissant mais incapable de se souvenir de ses actes, se préparait à raconter tout les événements, l'imposant Grandapan fit interruption dans la salle, ce qui ne manqua pas d'exciter la candide jeune femme.

"Grandapan, Grandapan, Grandapan !"

"Calme toi, ma fille. Je suis là pour quelques mauvaises nouvelles..."


L'excitation de la naïve retomba aussitôt et gonfla ses joues, mécontente. Le maitre de Pandala se tourna d'abord vers la grande guerrière et lui parla assez bas pour que Cleestheret ne puisse entendre.


"Elle ne doit jamais savoir ce qu'il s'est passé. Elle est pure et innocente et doit garder ces atouts aussi rares que précieux. Ce qu'elle ne peut imaginer ne peut exister pour elle. C'est sans doute pour cela qu'elle a oblitéré ta défaite mais aussi son moment de colère. Tu ne dois plus jamais la revoir, car elle peut être très dangereuse, et tant que tu seras à ses côtés, si il t'arrive quelque chose, alors tout pourrait arriver... Elle doit partir de Pandala, il y a bien trop de conflit pour garder ses émotions stables."

Avant que la pauvre blessée ne puisse répondre, le Grandapan se tourna vers la jeune apprentie, avec une grande chaleur.

"Ma fille, il est temps pour toi de quitter Pandala. Tu es assez grande et assez forte pour continuer ta route. Va, prend le pont et trouve Astrub. Tu pourras y vivre sereinement, il n'existe aucune guerre dans cette cité."

"Beuh, mais j'suis bien ici moi ! J'veux pas partir !"


Un sourire triste apparut sur le visage de sa tutrice.

"Si tu veux devenir comme moi, il le faudra Clee'. Parcours un peu le monde, tisse des liens, entraine toi... Je serais fière de toi comme ça."

La jeune Pandawa sauta de joie, contente de savoir qu'elle pouvait rendre sa tutrice fière d'elle.


"Ouais, d'accord alors, Mais c'est quand que j'm'en va ?"


"Demain..."



Le lendemain, Cleestheret se prépara à faire de longs adieux à tout le monde, prête à quitter sa chère île natale. Au moment de son départ, elle laisse quelques larmes couler, triste de partir mais surtout de ne pouvoir revoir son amie une dernière fois.
Mais du haut d'un des arbres,
elle était là, pour la voir une dernière fois...

C'est un nouveau chapitre de sa vie qui s'ouvrait pour la jeune Pandawa au comportement spécial. Sa pureté, sa naïveté et son innocence allait être confrontées à tout ce nouveau monde inconnu.
Mais elle n' avait qu'une chose en tête, que
Seetry soit fière d'elle quand elle reviendrait.

Sans savoir qu'elle était morte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Cleestheret, la puissante innocente
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Isla Innocente
» Bague oeil de l'ange puissante: Départ 1po's
» [Tombola 5] Bague oeil de l'ange puissante
» Voiture la plus puissante ?
» Longue épée : la plus Puissante et la plus cher+Bonus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nouvelle Lune, guilde protectrice d'Astrub (On a des gaufres !) :: La Table "Eaud'Aff Ichage" :: Nos membres :: Lunaires confirmés-
Sauter vers: